Textiles Naturels
August 12, 2022

La fibre de laine, un textile en voie de disparition ?

Fibre de laine

La laine est une des fibres les plus couramment utilisées mais tu te demandes quel est son impact éthique et environnemental ?

Quelles sont les différentes variétés de laine ?

Qu'est-ce que représente la mention Super 100 ?

Pourquoi les fibres synthétiques sont privilégiées au détriment de la laine ?

Tu vas enfin comprendre pourquoi et comment déterminer ton besoin en laine, sans maux de tête.

1. Histoire de la laine

2. C'est quoi la laine ?

3. Fabrication de laine

4. Acteurs de la laine

5. Avantages
5.1. Laine mérinos

6. Pays producteurs
6.1. Concurrence du coton
6.2. Diminution de la production de la laine mondiale

7. Textile en voie de disparition ?

8. Différentes épaisseurs

9. Labels qualité

10. C'est quoi le Super 100 ?
10.1. Qualités de laine
10.2. Principales utilisations

11. Filière de la laine française

12. Laine et écologie

13. Concurrence des fibres synthétiques

14. Fibre naturelle par excellence ?

Rapide histoire de la laine de mouton

Tissée depuis 10.000 ans.

Plus de 1.000 races de moutons existent — la laine mérinos est la plus utilisée dans l’habillement.

Le mérinos est originaire d’Espagne, c’est le roi Charles VI qui a fait cadeau de 6 moutons mérinos à la couronne néerlandaise.

Ensuite, un officier de l’armée britannique qui était aussi politicien — John MacArthur — les a apportés en Australie.

C’est jusqu’au milieu du 19e siècle qu’elle sera l’une des activités les plus prospères en Europe Occidentale.

L’expansion de la culture de la soie et du coton l’a durement affectée.

Mais c’est l’apparition des fibres synthétiques qui ont tout simplement stoppé sa croissance.

Des fibres entièrement créées par l’Homme aux propriétés personnalisables pour un prix contrôlé, pas simple de rivaliser.

C’est quoi la matière laine ?

Traditionnellement issue de la toison du mouton qui est tondu tous les ans en printemps.

Elle se décompose en 2 catégories :

  • Poils courts : ondulés et fins, plus faciles à traiter pour leur fibre textile
  • Jarres : raide, plus épais — ils protègent l’animal des intempéries — plus difficile à teindre — quelquefois conservé pour apporter un effet particulier, même si c’est plus rare
⚠️ D’autres poils sont prélevés sur d’autres animaux, la laine désigne uniquement la toison issue du mouton. On aura tendance à utiliser « poils de » ou le nom de l’animal pour décrire l’origine de la fibre naturelle animale.

Les fibres mesurent 15 à 300 mm.

En moyenne, leur diamètre varie entre 15 à 40 microns.

Retiens seulement que plus la fibre est fine, plus elle est résistante; sa valeur change du tout au tout. Comme l’ensemble des fibres. Mais la laine est particulière parce qu’elle dispose de ses propres qualités : thermorégulation, etc.

Aujourd’hui, la majorité de la laine mérinos utilisée dans les produits français provient d’Australie et de Nouvelle-Zélande — principaux producteurs mondiaux du mérinos.

Le diamètre et la longueur des fibres sont des données cruciales pour déterminer l’utilisation d’un textile.

👉🏼 Le diamètre est toujours mesuré en microns (µ) — la longueur en millimètres (mm)

Quelles sont les étapes pour fabriquer de la laine ?

Etapes de fabrication de la fibre de laine
  1. Tonte : manuelle ou mécanique
  2. Triage : par lots, en fonction de la qualité, finesse, etc
  3. Nettoyage : il suffit de nettoyer les fibres animales qui retiennent jusqu’à 40% d’impuretés (poussière, éléments végétaux)
  4. Désuintage : élimination du suint dans une cuve d’eau chaude mélangée à du carbonate de potassium
  5. Épaillage : retrait des déchets végétaux restants
  6. Ensimage : ajout de matière grasse (2 à 5%) pour simplifier la filature
 Pour chaque toison, plusieurs laines sont différenciées, jusqu’à 7 différentes.

Comment transformer la laine en fil ?

  • Cardage : création d’un ruban à l’aide de cylindres assortis de pointes métalliques
  • Étirage : réduction de la largeur du ruban
  • Peignage : retrait des fibres les plus courtes
  • Filage : dernière étape pour obtenir un fil fini

Les différents acteurs dans la laine

En règle générale, la tonte a lieu 1 fois par an, mais en fonction de l’origine, conditions climatiques, race, cela peut arriver de les tondre jusqu’à 3 fois en 2 ans.

Une équipe spécialisée se déplace de ferme en ferme. Le processus varie d’un pays à l’autre, mais nous nous baserons sur l’Australie — leur laine étant l’une des plus utilisées au monde.

  • Tondeurs (1-2) : ils enlèvent la toison de l’animal qui recouvre, le corps du mouton en un seul gros morceau
  • Woolhandler (1-2) : ils mettent de côté les bords qui sont de moins bonne qualité
  • Woolclasser : ce dernier classe la laine en 5 catégories distinctes. Seulement la toison est divisée en différents groupes en fonction de leur diamètre d’épaisseur.
    Elle est ensuite compressée sous forme de boules, qui sont scellées puis marquées avec une marque identifiant l’éleveur ainsi que la typologie de la fibre naturelle (race, catégories, qualité)

Quels sont les avantages de la laine ?

Avantages de la laine
  • Thermorégulation : isolante contre le froid, mais aussi la chaleur
  • Absorbante : elle peut stocker ⅓ de son poids en humidité, le consommateur ne le ressentira même pas — le séchage est rapide
  • Élasticité : très satisfaisante grâce à l’esthétique ondulée du poil
  • Teinture : possibilité de couleurs infinies – application de la couleur simplifiée grâce à sa capacité d’absorption d’eau
  • Feutrabilité : à cause de la structure du poil, chaque fibre s’emmêle — des traitements anti-feutrage existent
  • Ignifuge : traitement possible résistant aux hautes températures — jusqu’à 600 °C
  • Anallergique : ne développe aucune allergie cutanée en fonction du diamètre de la fibre
  • Électricité statique : grâce à son taux d’absorption d’humidité, elle n’en produit aucune — n’attire pas la poussière

D’après de nombreuses études réalisées, c’est le diamètre de la fibre (au-dessus de 30 microns) qui crée des démangeaisons. 

La laine est préconisée aux personnes souffrant d’eczéma. Ce sont les tissus de laines mérinos Superfine à Extrafine (16,6 à 14,5 microns) qui sont préconisés pour les plus sensibles.

Tissu de laine et eau : une histoire d’amour inavouable

Ce matériau vivant est à la fois hydrophobe (repousse l’eau) et hygroscopique (absorbe l’humidité de l’air).

Eh oui, notamment la laine mérinos qui possède une gestion d’humidité versatile — capacité d’absorber et libérer la vapeur d’eau naturellement.

Après la teinture, de nombreux industriels apposent un traitement hydrophile.

Les fibres textiles doivent être les plus propres possibles, les contaminants sont éliminés tels que le silicone avant le traitement.

Ensuite, la finition est fixée par un procédé thermique.

En fonction des méthodes de tissage utilisées ou encore de traitements apportés, un matériau à base de laine peut-être déperlant pour une période temporaire ou définitive.

De nombreux manteaux destinés à des professions au contact direct avec l’eau étaient fabriqués à partir de drap de laine.

😈 En se basant sur un tissu double jersey, mélanger du mérinos à un fil hydrophobe peut décupler la gestion d’humidité initiale.

Mention spéciale pour la laine mérinos — Différents standards de qualité

  • Merino standard : aux environs de 21,5 microns
  • Fine merino : 18,6 à 19,5 microns
  • Superfine merino: 15 à 18,5 microns
  • Ultrafine merino : en deçà de 15 microns

Quels sont les pays producteurs de laine ?

La production mondiale de « Superfine » représente 72 % de la production mondiale de fibres animales luxueuses.

1%, c’est la part de la laine dans l’habillement, ameublement et tapis.

60% de cette production est destinée à l’habillement.

Par contre, 80% de la laine mérinos produite — la plus utilisée dans l’habillement — est d’origine australienne.

Top producteurs mondiaux de laine
Source : FAO

Les chiffres sont issus de la moyenne produite de laine en suint dans la période 1994 à 2020 :

  1. Australie : 481.984 tonnes
  2. Chine : 355.470 tonnes
  3. Nouvelle-Zélande : 204.727 tonnes

Toutes les laines ne se valent pas et n’ont pas les mêmes utilisations. Elles varient en couleur, qualité (diamètre des fibres) sans oublier leurs longueurs.

Même si la production australienne baisse, c’est toujours l’Australie qui produit la plus grosse quantité de fibre animale pour les vêtements en laine dans l’habillement.

Vision globale du marché de la laine
Source : FAO

Pour avoir une vue globale du marché de la laine, j’ai comparé la production mondiale de laine au premier exportateur mondial (Australie) et au premier importateur (Chine).

Durant la période de 1990 à 2020, la production globale de laine en suint a presque été divisée par deux (-46,73%).

Le premier exportateur de laine, l’Australie, a aussi réduit de moitié ses exportations (-55,24%).

Pourtant le premier importateur, la Chine, a augmenté de 56,15% ses importations de laine (1991-2020).

La fibre de coton : un challenger de taille

Le problème avec le coton, c’est qu’il est devenu moins cher à fabriquer, l’industrialisation à grande échelle, bien plus simple à mettre en place.

Sauf que pour la production de laine, même si des outils mécaniques sont à la disposition des travailleurs, un savoir-faire essentiel est indispensable pour assurer l’ensemble de ces tâches.

En plus de tous ces inconvénients, l’industrialisation des étapes liées à la filature et au tissage a été complexe à cause de l’élasticité et la nature bien plus singulière que celle du coton.

À la fin des années 1980, le prix de production de la laine brute représentait le double du prix du coton upland, la fibre de coton la plus utilisée encore à ce jour.

Pourquoi est-ce que la production de laine diminue ?

Avant de comprendre pourquoi la production mondiale de laine diminue, il faut savoir une chose.

C’est en 1950 lors de la guerre de Corée que les USA ont tenté de se constituer des stocks de laine en grande quantité.

Spoiler, le pays le plus impacté a été la Nouvelle-Zélande.

Si tu as déjà entendu parler du baby-boom, tu n’as peut-être jamais entendu parler du wool boom.

À cette époque, en 1920, la laine était déjà la plus grosse exportation de ce petit pays, à cause de la demande, les prix n’ont pas doublé, mais triplé.

Un nombre de fermes néo-zélandaises en croissance exponentielle, de petites exploitations mises à l’échelle industrielle en un temps record.

Production mondiale de la guerre de Corée à la crise de la laine
Source : FAO

Ça a l’air cool sur le papier, mais cette croissance n’était pas saine et temporaire

Ce qui nous amène à la crise de la laine au début des années 1990 en raison d’une surabondance de la fibre naturelle.

Un prix d’échange minimum a été fixé par l’Australian Wool Company (AWC) dans le but d’avantager ses producteurs. 

La fibre a donc été produite en grande quantité sauf qu’elle ne trouvait pas d’acheteurs avec l’essor du coton et des fibres synthétiques.

Le problème de ce prix minimum c’est qu’il a détruit tout avantage concurrentiel aux fibres similaires, mais moins chères.

Productions mondiales de la laine et du coton
Source : FAO / ICAC

Au cours de la période 2000/2020, la production mondiale de coton a augmenté de 24,46%, une belle performance.

Quant à la laine, une idée ? 

Elle n’a pas augmenté, mais régressé de -22,92%.

En une seule décennie (2010/2020), la laine a été produite en moins grande quantité, à hauteur de -14,67%.

Si la laine est en perte de vitesse depuis des décennies, c’est parce qu’elle fait difficilement face à la concurrence du coton et des fibres synthétiques.

Le prix est aussi très volatil, ce qui ne rassure pas vraiment les acheteurs, même si l’industrie du luxe l’utilise toujours autant, ces marques ne représentent pas la majorité des labels existants.

Il existe aussi le facteur écologique mis en cause par de nombreux activistes pour des raisons de déforestation et de suppression de ressources naturelles. 

Même si ce sont d’excellentes raisons, il y a le problème de sécheresse qui réduit la capacité des pâturages essentiels aux moutons.

Est-ce que la laine est en voie de disparition ?

Même si les experts s’accordent à être optimistes quant à la demande future des fibres textiles et au développement de l’industrie de la mode, le secteur de la laine n’a pas les mêmes faveurs.

Avec des prix allant jusqu’à 5x supérieurs au coton, il y a peu de chances qu’un jour elle puisse rivaliser, même combat pour les fibres synthétiques.

Les prix de la laine vont probablement augmenter au lieu de diminuer, il faudrait de véritables innovations techniques, de procédés ou de traçabilité pour espérer une croissance importante.

Même si je reste persuadé que la laine d’excellente qualité pour un marché de niche restera d’actualité pour de nombreuses décennies.

Différentes épaisseurs des fibres de laine

Différentes épaisseurs de laine

La laine est toujours divisée en 5 groupes principaux à savoir :

  • Extrafine
  • Ultrafine
  • Superfine
  • Fine
  • Medium
  • Broad – Large
  • Coarse – Grossière

<14.5µ - Extrafine — 14.6/16.5µ Ultrafine — 16.6/18.5µ Superfine

  • Baselayers (vêtements au contact de la peau - première couche)
  • Produits tels que des châles
  • Écharpes
  • Bonnets
  • Vêtements pour bébé
  • Gants
  • Sous-vêtements

18.5/20.5µ - Fine

  • Vêtements proches de la peau de haute qualité
  • Tissus très doux et tricotés

20.6/22.5µ — Medium & 22.6/25µ — Broad

  • Variété de vêtements tissés
  • Fils à tricoter
  • Tissus d’ameublement
  • Pulls épais
  • Chaussettes
  • Couvertures
  • Tapis
  • Feutres industriels

26/32µ - Coarse - Grossière

  • Tapis
  • Tissus d'ameublement

32/48 µ

  • Tapis

Quels sont les labels qualité de laine ?

Labels qualité de laine
  • IWTO
  • Woolmark
  • ZQ Merino Wool
  • Organica
  • Atelier Laines d’Europe
  • Be-wool

Qu’est-ce que le Super 100 ?

C’est un standard permettant d’identifier d’un coup d’œil la finesse de la fibre — comme mentionné plus haut — plus la fibre est fine, plus sa valeur change. 

En réalité, le résultat est très simple à comprendre — plus le chiffre est élevé, plus elle est fine.

  • Super 80’s :19.75
  • Super 90’s :19.25
  • Super 100’s: 18,75 microns — la soie a un diamètre de 9 à 12 microns
  • Super 110’s: 18.25
  • Super 120’s: 17.75
  • Super 130’s: 17.25
  • Super 140’s: 16.75
  • Super 150’s: 16.25
  • Super 160’s: 15.75
  • Super 170’s: 15.25
  • Super 180’s: 14.75
  • Super 190’s: 14.25
  • Super 200’s: 13.75
  • Super 210’s: 13.25
  • Super 220’s: 12.75
  • Super 230’s: 12.25
  • Super 240’s: 11.75
  • Super 250’s: 11.25

Source : IWTO — 01/07/2013

D’autres notions très importantes à se rappeler :

  • Laine Vierge : c’est la première tonte issue d’un animal vivant — 93 % de pureté minimale
  • Pure Laine Vierge : 99,7 % de pureté minimale
  • Laine Peignée : utilisation des longues fibres — esthétique plus qualitative que la laine cardée
  • Laine Cardée : utilisation des fibres courtes — aspect plus rugueux
  • Laine Recyclée : triée par couleur, déchiquetée, filée puis tissée
  • Laine Biologique : produite sans utiliser de produits chimiques ni de médicaments pour prévenir certaines maladies — ce qui empêche la production à grande échelle – offre très réduite

Principales qualités de la laine

  • Lambswool : prélèvement entre 6/8 mois, la première et dernière tonte d’un agneau
  • Laine mérinos : la plus utilisée dans l’habillement — fibres fines de 15 à 23 microns
  • Shetland : Écosse — dense et robuste — aux environs de 23 microns
  • Astrakan : — Afghanistan & Iran — agneau à toison frisée
  • Blue Faced Leicester : Angleterre — ondulation bien définie — 24/28 microns — longueur du poil entre 7,5 et 15 cm — douce et brillante — se marie bien avec la soie et le mohair — très souvent peignés
  • Rambouillet : France — mérinos – faible production
  • Corriedale : Nouvelle-Zélande —25 à 30 microns — Croisement entre mérinos et Lincoln — Agneau : aux alentours des 20 microns — solide et douce
À titre de comparaison, un cheveu a un diamètre de 75 microns.

Principales utilisations de la laine de mouton

C’est une liste non exhaustive de tissus de laine, il existe des combinaisons à l’infini :

  • Drap de laine
  • Laine Vierge
  • Laine cardée
  • Laine peignée
  • Laine jarrée
  • Laine foulée (bouillie)  
  • Laine grattée  
  • Tweed
  • Laine fresco
  • Laine foulée
  • Laine recyclée
  • Gabardine
  • Jersey
  • Flanelle

Un renouvellement de la filière de la laine française ?

La France, c’est 6 millions de têtes produisant de la laine, pourtant, chaque année de nombreux éleveurs préfèrent jeter leur tonte pour des raisons de rentabilité — les laines étrangères et fibres synthétiques étant moins chères. C’est 80 % d’exportation en Chine de la part de nos éleveurs pour des prix dérisoires.

La tonte a lieu 1 fois par an au printemps, par nécessité.

Avant, c’était une activité rentable, il y a quelques décennies.

Il est important de rappeler que les moutons dont nous disposons aujourd’hui représentent le travail de siècles de croisements génétiques.

Pourtant, aujourd’hui la tonte est devenue une corvée, et non une rentrée d’argent pour les éleveurs.

Pour être utilisables, les fibres doivent être lavées, rincées puis cardées ou peignées.

Seulement, il reste UNE seule usine en France capable de le faire : le Lavage du Gévaudan inauguré en 2018.

Très peu d’acteurs de la laine subsistent et tiennent — la demande de laine française s’effondrant, de nombreuses structures se sont écroulées par la même occasion.

L’une des dernières infrastructures - Filature de Rougnat - ou Fonty pour les intimes - est l’une des dernières manufactures de filature et teinture de laine en France. Décorée par le label EPV (2017) - Entreprise du Patrimoine Vivant - Savoir-faire d’Excellence, Rare & Précieux.

samples laine fonty
© Fonty – BB Mérinos

En 2019, 15 à 20 % de la laine française est utilisée.

La laine française a une mauvaise réputation internationale. En réalité, les problèmes que l’on pointait du doigt étaient les suivants : elles étaient trop chargées de matières végétales, grand pourcentage de jarres, une grande diversité de races qui implique une hétérogénéité des lots très complexe à trier.

On ne peut pas être bon partout. On a le lin, c’est déjà ça.

Est-ce que la laine est écologique ?

Laine et écologie

Pour élever des moutons pour leur laine, il leur faut :

  • Régions tempérées ou désertiques
  • Superficie de pâturages

Les moutons élevés pour leur laine ont besoin d’une grande superficie de pâturages, ils sont également sensibles aux maladies, aux prédateurs.

Corrélation entre la superficie de pâturages et la production de laine
Source : FAO

Le problème, c’est que les capacités des pâturages ne font que réduire en raison du changement climatique et d’une population qui ne cesse de croître.

Comme tu peux le constater sur la courbe, moins de pâturages sont disponibles, moins la production de laine est importante.

Durant la période de 2000 à 2020, la superficie de pâturages australiens a régressé de -24,77%. Quant à la production de laine australienne, elle a diminué de -57,71%.

Ce que ce graphique met en lumière, c’est la nécessité des pâturages pour ces animaux, sans oublier la quantité de gaz à effet de serre créé par ces troupeaux à grande échelle.

Parce qu’ils se nourrissent en grandes quantités, ils libèrent du méthane, jusqu’à 30 litres journaliers par mouton.

Il y a aussi les déjections de ces animaux qui coulent le long des cours d’eau, apportant trop de matières nutritives, créant une prolifération d’algues qui entraîne une baisse drastique d’oxygène dans l’eau. Je te laisse imaginer la suite.

Comme expliqué un peu plus haut, nous perdons de plus en plus de terrain à cause d’une population grandissante, changement climatique, etc.

En dehors de leur faim insatiable, pour créer des pâturages, il existe une solution, la déforestation

Je ne te fais pas un schéma de ce que ça implique pour la biodiversité.

Il y a aussi les étapes de production où certains exploitants utilisent des produits chimiques pour nettoyer, traiter la fibre animale.

Fibres synthétiques pour remplacer la laine

La part des fibres naturelles a baissé passant de 26,6 % (2019) à 26,4 % (2020). Les fibres synthétiques représentent 73,5 % à titre de comparaison.

Dans l’ensemble, la production de fibres naturelles a augmenté de 2,6 % en 2020.

La plus grande problématique que peut rencontrer la laine est sa nécessité à s’approprier des terres. Qui sont de moins en moins disponibles en raison de la concurrence des différentes cultures nécessitant du terrain.

La fibre naturelle d’excellence ?

La laine est vraiment un univers à part entière. C’est une fibre magique qui propose des propriétés extraordinaires en adéquation à nos besoins.

C’est une thématique très vaste et très complexe si l’on souhaite comprendre l’ensemble des problématiques qui y sont rattachées.

Malgré toutes les informations notées, j’adore la laine.
Par contre, elle est produite en trop grande quantité, pour les mauvaises raisons.

En réduisant la quantité produite et en favorisant la qualité, traçabilité, éthique et bien-être animal, je suis persuadé que nous pourrions trouver un compromis entre activistes écologiques, éthiques, consommateurs et acteurs de la mode.

À chaque fois que tu considèreras utiliser de la laine, réfléchis à la possibilité d’utiliser d’autres fibres tout en t’apportant le résultat voulu

Et crois-moi, dans bien des cas, des alternatives seront possibles.

Je ne suis pas là pour te persuader d’utiliser ou non la laine. Mon rôle est simplement de t’informer sur les avantages qu’elle offre, mais aussi ses limites.

Pour le reste, une bonne décision n’est prise que lorsque l’on a accès à toutes les informations

C’est ça le rôle que je m’efforce de tenir, heureux sourcing et reste informé !

In Soo
Fondateur
Passionné de mode et de technologie, spécialisé en textiles techniques et fonctionnels, j'ai fondé Apshan en début 2022 pour simplifier le développement des marques et le développement des talents dans la mode.

Tiens-toi Informé des Principales Actualités Mode & Textile

S'inscrire

Ressources similaires