Qualité
October 25, 2022

Woolmark : label emblématique de laine mérinos ?

Label Textile Woolmark de Laine

Selon une étude menée par Woolmark, 68 % des consommateurs interrogés envisagent de payer plus cher un produit certifié, marge justifiée selon eux. The Woolmark Company, c’est un lien étroit, mais réconfortant entre les éleveurs, les marques et les consommateurs. Ce label textile est devenu une preuve témoignant de la qualité de cette fibre naturelle si chère à nos yeux.

Histoire d’un des labels de textiles les plus prestigieux au monde

1936 : Naissance d’une légende

C’est en 1936 que Woolmark est né en même temps que l’Australian Wool Board, initiative prise par le gouvernement australien dans le but d’innover, mais aussi promouvoir la laine australienne. L’opération a été financée par une taxe obligatoire de 6 Pence/balle de laine — le pence est un dérivé des livres sterling, le dollar australien étant entré en vigueur en 1966.

L’IWS (International Wool Secretariat) fut constitué avec la coopération de la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud dans le but de se développer à l’international.

1954 : Célébration de la laine à l’international

C’est la naissance du IWS (International Wool Prize).

Bien qu’il ait été créé dans une dynamique de promotion, seuls ceux qui traitaient cette fibre textile d’origine animale comme une ressource rare et précieuse pouvaient y prétendre. L’excellence et l’innovation sont les maîtres mots définissant cette compétition internationale.

Je vais t’expliquer davantage la vision de ce concours par la suite.

1960 – 1980 : Une concurrence de taille

Même si les premières fibres synthétiques furent créées aux alentours des années 40, ce n’est qu’aux années 60 qu’elles commencent à être globalement utilisées et à croître exponentiellement.

Une fibre nécessitant moins de temps, d’argent, aux propriétés malléables ; le tout pour une productivité imbattable.

C’est à ce moment que William Vines, directeur général d’IWS à l’époque, eut l’idée d’une certification textile d’excellence visant à mettre en valeur la qualité de celle-ci : en garantissant non seulement la qualité de la laine, mais aussi la teneur de ses composants.

1939 : Création du nylon
1941 : Création du polyester
Années 50 : Création de l’acrylique

1963 : Un logo emblématique pour une marque perpétuelle

En 1963, The International Wool Secretariat (connu sous le nom de Australian Wool Secretariat), a organisé un concours pour créer une identité graphique pour une marque mondiale forte qui représenterait le lien tissé entre la confiance des consommateurs aux marques tout en mettant en avant des normes de qualités exigeantes.

Un designer italien connu sous le nom de Francesco Saroglia remporte le prix.

En réalité, Franco Grignani était le véritable créateur de ce logo emblématique caché sous ce pseudonyme.

La raison ?

Il était également membre du jury visant à sélectionner l’identité graphique finale.

Selon sa fille, la raison de son geste serait partie d’un profond désir à représenter la qualité d’une production esthétique italienne.

Succès mondial : depuis la date de création du logo, ce n’est pas moins de 5 milliards de produits auxquels a été apposé ce label de qualité selon des estimations.

1997 : Transition de IWS à The Woolmark Company

The International Wool Secretariat change de nom pour The Woolmark Company.

Elle décide de se concentrer à part entière sur la promotion de la laine provenant exclusivement d’Australie.

En 2001, Woolmark était une filiale avec Australian Wool Innovation (AWI) de la holding Australian Wool Services Ltd (AWS) et non Amazon Web Services.

AWI s’occupait de toutes les opérations relatives à la recherche et développement lainière.

Woolmark était responsable de la promotion de cette fibre luxueuse naturelle tout en développant l’image de l’ensemble des filiales s’y rattachant.

En 2002, AWI s’est séparé du groupe pour devenir 100 % indépendante.

C’est en 2007 qu’elle a racheté Woolmark à AWS.

Concrètement, AWI est chargée de la recherche et développement relative aux exploitations agricoles. Woolmark est responsable de la commercialisation, mais aussi des innovations relatives aux transformations de cette fibre d’origine naturelle.

Australian Wool Innovation est une entreprise à but non lucratif qui dirige des recherches, assiste au développement, mais soutient les campagnes d’innovations et de marketing sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement dans le but d’accroître la longévité de l’industrie lainière australienne.

Philosophie d’un emblème de la laine

Woolmark revendique travailler aux côtés de 60.000 producteurs de laine australienne.

De leur côté, la recherche, le développement à l’international, mais aussi la commercialisation de ces produits sont les maîtres mots de leur démarche.

Persuadés de proposer une réponse viable et naturelle à l’industrie grandissante de l’habillement.

C’est pourquoi un véritable effort de préservation est réalisé au travers de projets ambitieux favorisant la plantation et la protection de la biodiversité présente, indispensable pour obtenir la fibre la plus qualitative possible.

Environnement et avenir d’une terre plus durable

Prenant en considération la nécessité d’un environnement de bonne qualité pour créer une laine qualitative, les éleveurs souhaitent participer à la pérennité et à la longévité de ces ressources naturelles fragiles.

Vie d’un mouton mérinos vivant dans une exploitation Woolmark

Tout d’abord, les producteurs de laine s’adaptent aux changements de saison en fonction de la région où ils élèvent leurs moutons.

Généralement, les brebis rejoignent les béliers en automne lorsque les moutons sont en bonne santé.

Les éleveurs doivent leur administrer des médicaments pour éviter tout problème de santé ou d’inconfort. Chaque médicament s’attaque à un parasite en particulier, le traitement s’adapte en fonction d’un changement climatique.

Ils sont utilisés 1 fois par an avant que les pluies d’hiver surviennent ; la période exacte de prise et le type de traitement sont à la discrétion de l’éleveur.

La tonte de la laine mérinos est régulièrement réalisée lors du printemps.

Les brebis sont les premières, puis les moutons et agneaux. (Voir process complet dans l’article précédent)

Myiases — Fly Strike : le pire cauchemar d’un producteur de laine

À ce jour, l’organisation a dépensé 41,6M$ AU pour combattre cette maladie.

Les myiases sont une infection parasitaire. La laine autour du derrière de l’animal retient les selles et l’urine — ce qui attire les mouches.

Les récentes recherches menées visent à développer le premier vaccin préventif contre cette infection.

Pour rappel, la pratique du mulesing (visant à retirer des bandes de peau autour du derrière du mouton pour éviter les myiases) a été prohibée en Nouvelle-Zélande depuis le 1er octobre 2018.

La certification Woolmark

En s’adressant à un fournisseur certifié Woolmark, c’est l’assurance d’un produit testé sous toutes ses coutures.

Mais c’est aussi une image, une symbolique forte.

C’est la défense de la laine, une fibre textile naturelle, renouvelable, biodégradable.

C’est aussi la certitude que ce même fournisseur a accès à une bibliothèque d’informations, mais aussi une expertise inégalée.

Leur histoire repose sur la recherche et l’innovation. Elle est la représentation d’une assurance reliant les éleveurs, les marques et les consommateurs certifiant la qualité d’une fibre naturellement exceptionnelle.

Les principaux labels de qualité de laine

  • Pure New Wool: 100 % Laine Vierge
  • Wool Rich Blend : 50 à 99,9 % de Laine Vierge
  • Wool Blend Performance: 30 à 49,9 % de Laine Vierge
  • Wool Care

6 sous-catégories Woolmark :

  • Pure New Wool : 100 % Laine Vierge
  • Pure Merino Wool : 22,50 µm maximum
  • Merino Extra Fine : 19,75 µm maximum
  • Merino Ultra Fine : 17,75 µm maximum
  • Australian Merino Wool : 85 % de laine australienne minimum — 19,75 µm maximum
  • Cool Wool : textiles pour printemps/été — 190 g/m2 – 22,5 µm maximum
Seules les certifications relatives à la mode seront mentionnées.

Merino Perform™ — à la conquête du marché des smart textiles

Merino Perform™ – Textiles à destination de la performance

  • Vêtements d’extérieur
  • Sous-vêtements/base-layer
  • Couches intermédiaires
  • Chaussettes
  • Accessoires (casquettes, gants, etc.)

Merino Perform™ Pro

  • Sous-vêtements
  • Produits au contact de la peau

Produits à partir de tissus en laine pure qui ont une face hydrophile et l’autre hydrophobe.

Merino Perform™ Advantage

  • Sous-vêtements
  • Produits au contact de la peau
  • Vêtements d’extérieur
  • Couches intermédiaires
Produits à partir de tissus mélangés qui ont une face hydrophile et l’autre hydrophobe.

Spécifications techniques

En fonction du label, si :

  • Woolmark : Pure New Wool – 100 % Laine Vierge
  • Woolmark Blend : 50 %
  • Wool Blend : 30 %

Diamètre de la fibre :

  • Vêtements d’extérieur/Couches intermédiaires : 22,5 µm
  • Sous-vêtements/Produits au contact de la peau : 19,75 µm
  • Accessoires : 22,5 µm

Quels sont les critères de sélection des différentes certifications ?

  • Contenu : vérification des caractéristiques de la laine indiquées au préalable en fonction de la certification choisie
  • Résistance des couleurs à la lumière : exposition à une lumière crue à 10 h
  • Durabilité : test de sa résilience — pousser la fibre aux limites de ses propriétés physiques en l’étirant, etc.
  • Lavage : test dans des machines à laver en essayant différents cycles, techniques sans ménagement — constater si une perte de forme ou un rétrécissement est apparente — problématique récurrente avec les lainages
  • Résistance des couleurs aux liquides : face aux liquides auxquels elle va faire face tout au long de sa vie
Ce ne sont que les tests essentiels pour l’ensemble des certifications proposées, The Woolmark Company se réserve le droit de tester de nombreuses autres propriétés textiles dans le but de confirmer la qualité de la matière première.

Pourquoi choisir un fournisseur certifié Woolmark ?

  • Expérience : plus de 50 ans d’expérience certifiant plus de 5 milliards de produits de laine et produits d’entretien
  • Traçabilité : chaque produit dispose de sa propre référence témoignant de son cheminement tout au long de la chaîne d’approvisionnement
  • Branding: faire partie de la famille Woolmark, c’est bénéficier de sa réputation, son autorité, c’est faire partie d’une mission bien plus grande et d’une confiance inaliénable de la part des consommateurs
  • Neutralité : TWC réalise de nombreux tests pour vérifier qu’ils répondent aux exigences les plus rigoureuses
  • Accompagnement : chaque licencié dispose d’une équipe d’experts disponibles pouvant répondre à l’ensemble des problématiques pouvant être rencontrées tout au long de la chaîne d’approvisionnement, c’est l’assurance de rencontrer le moins de problèmes possible
  • Élévation : en plus de l’accompagnement, une autre équipe est également disponible pour les campagnes marketing et commercialisations de nouvelles typologies de produits en laine
  • Pédagogie : sessions de formation relatives à la matière première sur différentes thématiques

TWC : The Woolmark Company

Guide des labels textiles de laine

Quels sont les avantages pour les designers/équipes créatives ?

  • Satisfaction clientèle : 68 % des clients sondés estiment que les produits issus de Woolmark nécessitent une majoration de prix
  • Qualité & Transparence : 85 % des participants sondés s’accordent pour dire que le logo Woolmark est un gage de qualité en garantissant la composition de la laine
  • Accompagnement : les équipes créatives ont également accès à une équipe pouvant les accompagner sur des questions de développement
  • Formation : création de séminaires sur-mesure à la demande, webinaires, mais aussi une bibliothèque de ressources infinies

Quelles sont les typologies de produits pouvant être testées ?

Habillement

  • Prêt-à-porter/Luxe
  • Sportswear
  • Nightwear
  • Accessoires
  • Souliers

Programmes concernés

  • Pure New Wool : 100 % Laine Vierge
  • Wool Rich Blend : 50 à 99,9 % de Laine Vierge
  • Wool Blend Performance : 30 à 49,9 % de Laine Vierge

Filature

  • Peignage
  • Fil
  • Tissé
  • Velours
  • Tricots (circulaire et à la chaîne)
  • Maille
  • Non-tissé

Principaux programmes pour cette typologie de produits :

  • Pure New Wool
  • Wool Rich Blend

Traitement

  • Teintures
  • Ennoblissements

Entretien

Pour conserver la splendeur d’une fibre naturelle de haute qualité, il est nécessaire de préconiser un entretien de cette fibre textile délicate.

C’est pourquoi TWC certifie également des articles relatifs à l’entretien de la laine, à savoir :

  • Lave-linges
  • Sèche-linges
  • Centrales vapeur
  • Détergents
  • Assouplissants/Adoucissants
  • Détachants
  • Traitement contre les nuisibles
  • Nettoyage humide

Le nom du programme certifiant les produits relatifs à l’entretien de la laine est appelé « Apparel Care ».

Nous nous concentrerons uniquement sur la partie réservée à l’habillement et non à l’ameublement, c’est pourquoi il manquera certaines mentions.

Processus de certification

  1. Choix du programme adéquat en contactant un agent
  2. Test du produit : différents tests réalisés (voir ci-dessus)
  3. Décision définitive : si le produit ne correspond pas aux attentes du label, il est également possible de réaliser un nouveau test une fois les modifications réalisées

Dernières innovations notables

Technologie Optim™ — Laine technique

La force derrière la technologie Optim de Woolmark
© Woolmark – Crédit photo

C’est par le biais d’un partenariat entre l’Australie et la Chine qu’est née la technologie Optim™.

Nanshan est un groupe chinois spécialisé dans la laine, ils sont également présents dans 8 secteurs d’activité comprenant le textile et la mode.

Les deux entités ont co-fondé le premier Wool Development Center en 2013 qui est un hub pour le knitwear, tendances, innovations dans la laine, etc.

En a découlé « Air Wool » — tissu très léger, confortable en été par sa respirabilité.

Sans oublier qu’ils ont également développé la série NEULANA que tu dois sûrement connaître, tissu résistant au vent, à la pluie et lavable en machine.

Comparable à la série « Merino Ultra Fine », mais dont le diamètre de la fibre ne dépasse pas les 14,5 microns.

Propriétés techniques

  • Résistance au vent : en réduisant la perméabilité de l’air
  • Protection contre la pluie : en augmentant la charge hydrostatique
  • Durabilité : alternative aux tissus fabriqués à partir de fibres synthétiques

Comment la magie opère-t-elle ?

On utilise des fibres mérinos filées en fil avant d’être tissées.

Construction sur des niveaux de densité très élevés sur une base de fils qui ont été étirés et non pas fixés.

Lorsqu’il est humide, et que l’étirement est relâché, les fils se contractent, ce qui resserre fortement l’armure et ainsi densifie le corps du textile.

Grâce à ce procédé, les tissus bénéficiant de cette technologie, ne perdent aucune propriétés initiales de la laine mérinos, mais profitent aussi d’une amélioration des résistances au vent et à l’eau sans aucune finition chimique.

Aujourd’hui, 4 options sont disponibles :

  • Armure unie : 180 g/m2
  • Cannelé (dérivé de l’armure toile) : 240 g/m2
  • Gabardine : 265 g/m2
  • Mélange avec du nylon — meilleure durabilité : 130 g/m2

Seamless Technology – Réduire les déchets et améliorer la performance

Le souplesse de la laine derrière la Seamless Technology de Woolmark
© Woolmark – Crédit photo

Avantages

  • Réduction du gaspillage textile : coupe et couture retirées, on n’utilise que la quantité dont on a besoin
  • Polyvalence : élasticité et reprise de la forme initiale pour une liberté de mouvement décuplée
  • Thermorégulation : fibre réagissant à la température corporelle ; fraîche en été, chaude en hiver
Si tu es prêt à travailler avec des fournisseurs à l’international, beaucoup d’usines labellisées sont disponibles en Asie, notamment en Chine et au Japon.

Comme tu auras pu le constater, la laine est un monde passionnant.

D’autant plus que de nombreux labels mode responsables mettent en avant cette matière à la fibre si particulière. Woolmark n’est pas une certification textile. C’est un emblème, représenté depuis de nombreuses années et ayant la nécessité de constamment innover pour faire concurrence aux fibres synthétiques omniprésentes lors de tes sourcing. La laine peut-elle réellement faire de l’ombre aux fibres synthétiques ?

In Soo
Fondateur
Passionné de mode et de technologie, spécialisé en textiles techniques et fonctionnels, j'ai fondé Apshan en début 2022 pour simplifier le développement des marques et le développement des freelances !

Trouve des missions freelances mode

Derniers articles